Loading...
A propos de nous2019-02-15T15:03:33+00:00

Qui sommes-nous ?

PLASMA ( Promouvoir LA Santé par des Médias Adaptés ) est une association loi 1901 à but non lucratif, qui agit à l’interface entre le monde de la santé et celui de l’audiovisuel, en impliquant professionnels, usagers et citoyens.

PLASMA est une initiative portée le Dr Blandine Mellouet-Fort, médecin de santé publique et réalisatrice vidéo.

Partenaires 

60% des décès

et

45% de la charge de morbidité

sont attribuables à des facteurs accessibles

à la prévention et promotion de la santé.

Global Burden of Disease Study - 2016

NOS VALEURS

PROMOUVOIR LA SANTE

PLASMA oeuvre dans le champ de la promotion de la santé et s’inscrit pleinement dans la charte d’Ottawa [1].

Une vision de la santé positive …

La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social [2]. Elle n’est pas seulement liée à l’absence de maladie.

… et globale

La santé dépend du rapport qu’a l’individu avec son propre corps, mais elle intègre aussi des conditions sociales, économiques et environnementales. Parmi les déterminants de santé, on retrouve par exemple le logement, l’emploi, l’éducation… et la littératie en santé.

Un déterminant social : la littératie en santé

« La littératie en santé, intimement liée à la littératie, représente les connaissances, la motivation et les compétences permettant d’accéder, comprendre, évaluer et appliquer de l’information dans le domaine de la santé ; pour ensuite se forger un jugement et prendre une décision en terme de soins de santé, de prévention et de promotion de la santé, dans le but de maintenir et promouvoir sa qualité de vie tout au long de son existence » [4].

6 ans

A 35 ans, un homme cadre supérieur a une espérance de vie de 6 années de plus qu’un ouvrier. Chez les femmes, il y a 3 ans d’écart.         

 

INSEE (3)

On estime que 20 % des personnes ont un niveau de littératie insuffisant pour comprendre un texte simple,

et que 40 à 50% des personnes ont un niveau insuffisant de littératie en santé pour comprendre et utiliser les informations en santé.

Haut Conseil de la Santé Publique (5)

PLASMA oeuvre pour développer la littératie en santé dans la population et réciproquement, permettre aux personnes de s’investir dans ce domaine. Ainsi, nous agissons pour réduire les inégalités sociales de santé.

La littératie en santé accroît les gains de santé [6] :

  • en agissant positivement sur les valeurs et normes affectant la perception de la santé et de la maladie

  • en développant la capacité à faire un lien sensé entre les messages de santé publique et les recommandations de promotion de la santé, et sa propre situation

  • en donnant les moyens de faire des choix éclairés et éventuellement de changer un comportement

  • en favorisant l’engagement dans une action communautaire pour améliorer les conditions de vie à l’échelle des territoires

  • en permettant une utilisation effective du capital culturel ou social, par la participation à des réseaux de voisinage ou groupes d’entraide.

Un faible niveau de littératie impacte aussi négativement les comportements de santé (dans le champ des addictions par exemple) ainsi que l’utilisation des services de santé et de prévention.

Il existerait un lien entre de bas niveaux de littératie et une participation plus faible à des activités de prévention, une prévalence plus forte des facteurs de risque pour la santé, une communication moins efficace avec les professionnels de santé, une compréhension limitée des prescriptions et l’accroissement de leurs effets indésirables, une autonomie limitée dans la gestion des maladies chroniques, une augmentation des hospitalisations et des réadmissions, et une augmentation des coûts liés aux soins de santé  [7, 8, 9].

  1. http://www.euro.who.int/__data/assets/pdf_file/0003/129675/Ottawa_Charter_F.pdf
  2. http://www.who.int/about/mission/fr/
  3. https://www.inegalites.fr/Les-inegalites-d-esperance-de-vie-entre-les-categories-sociales-se-maintiennent?id_theme=19
  4. Sørensen et al. (2012), Health literacy and public health : a systematic review and integration of definitions and models. BMC public health, 12(1), 80.
  5. http://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_hcsp_sns_31072017-vdef.pdf
  6. Abel, T. (2007). Cultural capital in health promotion. In Health and modernity (pp. 43-73). Springer New York.
  7. http://solidarites-sante.gouv.fr/ministere/acteurs/instances-rattachees/conference-nationale-de-sante/avis-et-recommandations/mandature-2015-2019-les-avis-voeux-adoptes/article/avis-du-06-07-17-la-litteratie-en-sante-usagers-et-professionnels-tous
  8. Berkman et al. (2011). Low health literacy and health outcomes : an updated systematic review. Annals of internal medicine, 155(2), 97-107.
  9. Easton et al. (2010). Health in the ‘hidden population’ of people with low literacy. A systematic review of the literature. BMC public health, 10(1), 459.

N’ayez pas froid aux yeux, rejoignez-nous !

Nous croyons que cette mission passe par l’engagement d’un mouvement de citoyens, d’usagers, de professionnels, d’élus, d’entrepreneurs, vers une société plus équitable, qui contribue à l’autonomie des personnes et qui favorise les saines habitudes de vie.

Nous avons tou.te.s un rôle à jouer. Quel sera le vôtre ?

CONTACT
DONNER